posts | comments http://www.wikio.com
17mar

PEDRITO x IF MAGAZINE x ROSE AU CARRÉ

No comments

Un jeune graphiste passionné, longtemps monomanique des formes géométrique et du noir et blanc. Il s’ouvre doucement à la couleur… Véritable autiste du découpage de triangles, et du tracé vectoriel. Il méne en paralléle de son activité de graphiste une pratique plus libre et expérimentale. Ce qui le conduit à se déguiser en robot dans les jardins du chateau de Versailles. Pour sa participation au Teesh de la semaine, il s’est associé à If-mag en imaginant un tee-shirt sur le théme du ressac.

D’ou viens tu ? qui es tu ? que fais tu ? pourquoi ? comment ? ou ? avec qui ?

J’ai eu mon diplôme en juin dernier à Toulouse. Depuis, je suis parti à Paris où je travaille comme graphiste free-lance. En parallèle je fais des projets plus libres, tels que des installations ou des costummes.

Quelles sont tes influences ?

J’aime énormement le travail de John Maeda. Pour mon diplôme, mon ambition cachée était d’arriver au même impact que ses calendriers multimédia. Sinon, la justesse et la longévité de Catherine Zask est pour moi un modèle.

Posters lumineux from Pierre Manas on Vimeo.

Peux tu nous dire dans quel cadre est née la création que tu présentes ?

Je dois un grand merci aux filles d’If Mag. J’expose dans leur vitrine depuis juillet. En tant que résident de la vitrine elles m’ont demandé si je voulais bien proposer un TEE sur le thème de leur nouveau numéro : le ressac. Du coup ma première intention était de mélanger une athmosphère de surfeur Californien psychédélique avec le genre de T-shirt que tu peux avoir à l’aquarium de la Rochelle. Mais c’était super moche. Du coup, j’ai laissé Patrick Swayze à Point-break et je suis plus partit sur l’image du Cap Breton.

Tu es artiste, tu utilises surement différents supports, lequel te donne le plus de liberté ? Que penses-tu du TEE-shirt?

En tant que graphiste j’aime particulièrement le livre. Par contre dans une pratique plus libre, je n’ai pas de support privilégié. C’est d’ailleurs ce qui m’éclate: aller dans tous les sens et explorer de nouveaux domaines. Le TEE-shirt a été une super expérience. Je me suis amusé à travailler dessus, sans oublier que c’est un vêtement et qu’il doit rester portable. C’est ce qui m’a plu : essayer de trouver un équilibre entre mes idées, ma pratique et l’accessibilité du vêtement.

Es tu du genre tee-shirt mouillé ?

Le Tee-shirt mouillé rentre dans mon Panthéon des pratiques sociales les plus cool, tout comme le catch féminin ou les combat de boue… D’ailleurs avec une grosse vague sur la poitrine mon tee est une invitation à se faire bien tremper.

Un petit mot sur ROSE AU CARRÉ et ta participation au Teesh de la Semaine ?

Un grand merci à vous et à IF-mag pour cette collaboration.

MERCI PEDRITO !

Et pour tout concours de Teeshirts mouillés, pêchez-vous le teesh de PEDRITO sur ROSE AU CARRÉ

Tu a aimé cet article ? Partage-le ! :

No related posts.

Jeudi, mars 17th, 2011 at 18 h 39 min and is filed under À vos agendas, Arts alternatifs, Graphisme, Teesh' de la semaine, Toulouse. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.